[Sismix 2019]  Leandry sec - Poker52

[Sismix 2019] Leandry sec – Poker52 | poker en ligne gratuit contre ordinateur

Les meilleurs Bonus de Paris du Moment










Mais comment vont-ils? Sérieusement, pouvez-vous me l'expliquer? Ces joueurs allemands que nous croisons ici et là en France et ailleurs, balayent sur leur passage au moins l’un des principaux trophées en jeu. Les exemples sont presque trop nombreux pour être énumérés. L'un des plus édifiants reste le triomphe de Manig Loeser à l'EPT Monte Carlo, il y a à peine un mois. Et à propos de Tim Hartmann, qui a su surmonter champ principalement composé de français. Et pourtant, oui, c'est bien un passionné d'outre-Rhin qui remporte à nouveau la victoire tant convoitée.

Loin de moi l'idée de remettre en question son résultat incroyable. Au contraire. L’étudiant germanique a conduit son bateau à la perfection, lui qui a débuté le jour 3 dans le rôle de chef de train. En dépit de quelques oscillations observées à la table finale, Hartmann a réussi à relever le niveau et à maîtriser son sujet avec brio. " Je ne peux pas vraiment l'expliquer, vraiment Il a répondu au microphone de Veunstyle sur la grande forme de ses collègues à travers le pays.

"Je n'irai pas aux WSOP"

" Mais je suis vraiment heureux. Je savais rester serré quand j'avais moins de jetons, parce que ce n'était pas évident au début de la FO. Je ne voulais rien faire avec l'ICM. Ensuite, j'ai gagné deux flips qui m'ont remis dans le jeu. Il dit. " La victoire était symbolique, mais je voulais vraiment gagner plus de 100 000 euros. C’est génial. Je ne réalise pas encore vraiment. D'autant que c'est mon premier tournoi en 6-max. C'est vraiment excitant Admet le champion.

Un gain à cinq chiffres, certes, il n'a pas l'intention de réinvestir dans le poker. " Je n'irai pas aux WSOP. Le poker n’est qu’un passe-temps, je ne suis qu’un véritable enthousiaste. Je vais profiter, amuser et boire de la bière. Le suivant ? je ne sais pas encore ". Mon petit doigt m'a dit que nous pourrions re-croiser Hartmann l'année prochaine pour défendre son titre.

Amis, il est temps de nous quitter après cette semaine spéciale. Particulier sur tous les points: le poker, le cadre, la communauté, le staff, les soirées. La vie quoi. Sismix n'est pas un tournoi comme un autre. Il doit être classé dans une catégorie à part. Celui que vous devez tester pour vraiment comprendre et surtout vivre la magie d'un tel événement. Vous dire que je pète la forme vous mentirait: l'épuisement est total, mais le plaisir du devoir accompli prend le dessus. En espérant vous faire vivre une belle Sismix Costa Brava 2019, le plus grand tournoi 6-max au monde (2036 entrées). Au plaisir de vous rencontrer autour d'une table. Paix. Greg.

PS: Veuillez trouver ci-dessous un résumé complet du tableau final, ainsi que toutes les figures du Main Event.

Remise du trophée par le papa de l'événement, M. Matthieu Durand.

Tim Hartmann.

Big up bro!

Zbeul avec le personnel Wina & # 39 ;. Et vendu au FNL pour des confettis. Intelligent.

Résumé de la table finale

Coup d'envoi: 16:35

Siège 1: Jeffrey Van den Heuvel (Pays-Bas) – 5 200 000
Siège 2: Yves Sanchez (France) – 19 300 000
Siège 3: Leandry Ainonkpo (Winamax qualifié, France) – 7 325 000
Siège 4: Alexandre Fradin (France) – 8.025.000
Siège 5: Tim Hartmann (Winamax Qualified, Allemagne) – 20 125 000
Siège 6: Morgan Aceto (Winamax qualifié, France) – 26 200 000
Siège 7: Hayg Badem (Winamax qualifié, France) – 15 675 000

Niveau 42 / Blinds 150 000 – 300 000, Big Blinde Plus de 300 000
Moyenne: 14 500 000

▪ si Morgan Aceto rapidement montré qui était le patron en remportant plusieurs pots du milieu, Jeffrey Van den Heuvel décidé de mettre un rayon dans les roues au cours de la première demi-heure. En témoigne ce tapis gagnant remporté par le Néerlandais: A-ClubsK-Spades contre. A-DiamondsQ-Hearts (Jeffrey a 3-bet chaussure le renouveau UTG deHayg Badem) qui lui permettait de toucher 13 millions de jetons, un peu moins que la moyenne. Le jeune moulin originaire de Nice est tombé à 24,2 millions, sans que cela ne le mette réellement en danger.

▪ 45 minutes après le début de la FO, Alexandre Fradin reste le premier finaliste à prendre la route vers la sortie. Une histoire de refermer preflop, big blind, avec K-Clubs6-Clubs, insuffisant face à K-DiamondsQ-Spades deYves Sanchez. Ce dernier a ensuite chatouillé les 24 millions de jetons, avant de perdre quelques plumes contre Jeffrey Van den Heuvel, auteur de remontada de qualité sur la moyenne des pots gagnés: 18 millions.

7ème: Alexandre Fradin – 17 990 €

Compte à puce à 17h45 (Stores: 175 000 – 350 000)

Yves Sanchez: 19 675 000 (56 BB)
Jeffrey Van den Heuvel: 19 375 000 (55 BB)
Morgan Aceto: 19 050 000 (54 BB)
Tim Hartmann: 17 275 000 (49 BB)
Hayg Badem: 15 075 000 (43 BB)
Léandre Ainonkpo: 11 400 000 (32 BB)

▪ Puis vint le moment de Morgan Aceto : dans deux pots, les qualifiés en ligne a repris les rênes du tournoi, et avec le chemin. Mais aussi et surtout, le succès. Une paire supérieure lui a d'abord permis de saisir six millions de jetons au détriment de Hayg Bademun peu moins frais avec neuf millions. Puis suivre sur un voyages floppé contre Tim Hartmanndans un nouveau pot de sept millions, voler à 32 millions. L'Allemand a ensuite rejoint Badem dans le ventre mou du classement.

▪ Vous aurez compris: la patience a été mise pour connaître le deuxième éliminé du TF. Avec une moyenne de quarante big blinds, les finalistes ont profité d’une certaine profondeur pour jouer davantage de lancers post-flop. Classique et logique. Hayg Badem, après être tombé sous le BB 10, a toutefois réussi à se dégager de la zone rouge grâce à quelques restes bien reçus et à un doublage contre Leandry ainonkpo. Dans le processus, les Néerlandais Jeffrey van den Heuvel est tombé contre un autre étranger, l'allemand Tom Hartmann, dans un banal 60/40.

6ème: Jeffrey Van den Heuvel – 24 000 €

Compte de jetons à 19h50 (Stores: 300 000 – 600 000)

Yves Sanchez: 29 000 000 (48 BB)
Morgan Aceto: 28 650 000 (47 BB)
Léandre Ainonkpo: 19 425 000 (32 BB)
Tim Hartmann: 13 325 000 (22 BB)
Hayg Badem: 11 450 000 (19 BB)

▪ Visiblement faim de chips dans les minutes qui suivent pause repas, beaucoup de finalistes ont réchauffé les esprits juste avant d’aller péter le ventre. Commencer avec Leandry ainonkp et Tim Hartmann, qui se sont affrontés à un grand virage en coin. En fin de compte, l’Allemand a bénéficié d’un écart en sa faveur pour estropié le Français à deux blinds, qu’il doublera, puis perdra après la pause déjeuner. C'était le meilleur. J'ai eu un rêve jusqu'au bout, aux côtés de mes amis. 32 000 euros, c’est génial, c’est beaucoup d’argent, il faut dire ce qu’il en est. Je reviendrai à coup sûr, surtout à Dublin. Je continuerai à travailler mon jeu ", s'exclama l'étudiant en médecine après son élimination.

5ème: Leandry Ainonkpo – 32 000 €

▪ Disons-le: Hayg Badem, largement soutenu par un rail ambiancé, a activé le mode survivant une bonne partie de la table finale. Après avoir plusieurs doubler sans chatouiller le haut du classement, le Wameur / Cpiste grandement apprécié par la communauté a fabriqué les armes au pied du podium, en faveur de Yves Sanchez, lors d’un banal 70/30. Estropié avec deux blinds, le parisien ne parviendra pas à réaliser le fameux remontada. " C'était magique, je voulais que ça dure plus longtemps. Eh bien, j'ai fait des erreurs, je me suis mordu bêtement. Mais c’était énorme, vraiment cool, il va falloir revivre ça Il a vivement réagi au micro de Veunstyle pour Winamax TV.

4ème: Hayg Badem – 44 000 €

Compte de jetons avec trois joueurs restants (blinds 400 000 – 800 000)

Yves Sanchez: 40 700 000 (51 BB)
Tim Hartmann: 31 000 000 (39 BB)
Morgan Aceto: 30 600 000 (38 BB)

▪ Après une discussion et divers calculs du directeur du tournoi, Thomas Gimie, le trio final s'est entendu sur un accord, qui est le suivant:

Gagnant: 84 934 € + 20 000 €
Finaliste: 80 782 €
3ème: 80 782 €

▪ Cela ne prendra que quinze minutes pourYves Sanchez prendre l'avantage sur ses deux adversaires, lors d'un pot important gagné contre Morgan Aceto. Regardez dans le rétroviseur: petit blind, le jeune broyeur ouvre à trois millions sur les blinds 500 000 – 1 000 000, Big Blinde Ante de 1 000 000. Il est défendu par les Perpignanais de big blind. Sur le flop K-Clubs10-Clubs9-Hearts, Aceto check-call 4 500 000. Même action sur le tournant Q-Spades, pour 6 millions cette fois, puis 10 millions sur la rivière 8-Diamonds. Sauf que Sanchez revient Q-HeartsJ-Diamonds pour une couleur floppée, plus que suffisant pour remporter ce pot de 23 millions pour atteindre les 55 millions. Morgan est tombé à 8,2 millions … avant le buste deux mains plus tard contre Sanchez encore et encore.

3ème: Morgan Aceto – 80 782 € (après deal)

Compte de jetons de HU

Yves Sanchez: 62 millions
Tim Hartmann: 40 300 000

▪ Déterminés à rapporter le trophée à la maison et les 20 000 € supplémentaires promis au gagnant, Tim Hartmann rapidement rattrapé. Mieux, l’Allemand a même réussi à reprendre l’avantage en remportant deux à trois pots moyens, dont une cinquième face contre la double paire adverse.

▪ Bénéfice que l'étudiant germanique conservera jusqu'à l'issue du HU. Réduit à vingt grosses blinds, le dernier survivant tricolore n'a pas hésité à engager le reste de ses jetons avec 7-Hearts7-Diamonds, après un Hartman open-push, équipé de 3-Spades3-Hearts. Le croupier retourne une planche 2-Spades5-Spades10-Spades4-ClubsA-Diamonds, pour offrir une suite à Tim, sacré vainqueur du plus grand tournoi 6-max de tous les temps, le Sismix Costa Brava 2019. « Je suis très heureux. J'aurais préféré gagner, mais il reste encore beaucoup d'émotion. Il était meilleur que moi. Nous avons vibré aujourd'hui, le 6-max, je l'aime bien. Il y a plus de promiscuité entre les joueurs »a déclaré l'ancien passionné de poker fermé, qui pourrait être re-croisé à Dublin en septembre prochain.

Jusqu'au bout, le fairplay et la bonne ambiance régneront autour des tables du Sismix Costa Brava 2019.

En grimpant au lieu de second, nous parcourons la boîte d’entrevue de M. Veunstyle.


Main Event Sismix Costa Brava – 2036 participations – prizepool à partir de 895 840 €

Gagnant: Tim Hartmann – 84 934 € + 20 000 € (après deal)
Finaliste: Yves Sanchez – 80 782 € (après deal)
3ème: Morgan Aceto – 80 782 € (après deal)
4ème: Hayg Badem – 44 000 €
5ème: Leandry Ainonkpo – 32 000 €
6ème: Jeffrey Van den Heuvel – 24 000 €
7ème: Alexandre Fradin – 17 990 €

Tous les résultats sur ce lien.

Les chiffres du jour 1A

Entrées: 402
Survivants: 79
Chef d'équipe: Yves Sanchez (702 000)
Moyenne: 255 000
Reprise au niveau 21 / Stores: 3500 – 7000, Big Blind Ante of 7000

Les chiffres du jour 1B

Nombre d'entrées: 547
Survivants: 122
Chef d'équipe: Vincent Cavailles (870 000)
Moyenne: 224 200
Reprise au niveau 21 / Stores: 3500 – 7000, Big Blind Ante of 7000

Les chiffres du jour 1C

Billets: 624
Survivants: 132
Chef d'équipe: Nicolas Dagostin et Laurent Verrac (576 000)
Moyenne: 236 000
Reprise au niveau 21 / Stores: 3500 – 7000, Big Blind Ante of 7000

Les chiffres du jour 1D

Nombre d'entrées: 463
Survivants: 97
Chef d'équipe: Gabriele Lepore (565 000)
Moyenne: 239 000
Reprise au niveau 21 / Stores: 3500 – 7000, Big Blind Ante of 7000

Les chiffres du jour 2

Joueurs: 430
Survivants: 20
Chef d'équipe: Tim Hartmann (15 070 000)
Moyenne: 5 090 000

Temple de la renommée Sismix

▪ édition 2019: Tim Hartmann – 84 934 € + 20 000 € – 2036 entrées
▪ édition 2018: Adrián Mateos Díaz – 89 496 € / 1252 entrées
▪ édition 2017: Hugo Larachiche – 91 388 € / 1078 entrées
▪ édition 2016: Bruno "Kool Shen" Lopes – 78 341 € / 901 entrées
▪ édition 2015: Jérôme Sgorrano – 64 400 € / 872 entrées
▪ édition 2014: Davidi Kitai – 56 000 € / 670 entrées

Article sélectionné par sa qualité et traduit pour en faire profiter la communauté francophone – Nous ne sommes pas à l’origine de cet article qui est disponible sous sa forme originale iciSource ici

Les meilleurs Bonus de Paris du Moment