Sept erreurs de poker horribles | Grosvenor Casinos

Sept erreurs de poker horribles | Grosvenor Casinos | etre gagnant au poker en ligne

Les meilleurs Bonus de Paris du Moment










Le monde concurrentiel du poker est féroce. De nos jours, les débutants n’ont que l'embarras du choix en matière de guides de stratégie, de didacticiels vidéo et de contenu expert, ce qui rend les joueurs les plus «faibles» plus forts que ceux qui les ont précédés.

Pour que les joueurs prospèrent dans le jeu d’aujourd’hui, il n’est pas seulement important de prendre systématiquement de bonnes décisions, mais aussi de limiter les erreurs au strict minimum. Pour vous aider à améliorer votre jeu, nous avons mis en évidence certaines des erreurs les plus courantes.

Aller sur inclinaison

Quel est le moyen le plus simple de jeter tous vos jetons? Souffrir d'un bad beat sur la rivière? Faire tomber une main forte contre un monstre? Devine encore. Etre mis sur un tilt (état de colère) par un adversaire peut vous amener à prendre des décisions irrationnelles et à chasser des pots inutiles. Pour ne pas laisser vos émotions prendre le dessus sur vous, éloignez-vous de la table (ou de l'ordinateur), respirez à fond et réfléchissez à ce que vos adversaires tentent de faire.

Ne considère pas la position

Avez-vous déjà relevé de position précoce (le siège juste après la grosse blind) avec une main médiocre? Si tel est le cas, vous sous-estimez peut-être le pouvoir de la «position». Jouer hors du poker, c'est comme se battre en duel, mais donner son arme à un autre cow-boy. C’est vraiment important. Jouer en position signifie que vous êtes le dernier à agir, ce qui vous permet d'évaluer le jeu précédent avant de prendre une décision éclairée. Vous devriez considérer votre position avant chaque main.

Surestimer votre main

L'une des erreurs les plus courantes commises par les débutants consiste à surévaluer leur main. Par exemple, si vous avez une top paire faible sur le flop et que deux joueurs vont all-in devant vous, il y a de fortes chances que votre main ne soit pas bonne. Vous ne devriez pas appeler ici. C'est également vrai pré-flop, où certains novices jouent beaucoup trop de mains et finissent par être écrasés. Pour éviter cela, examinez avec soin les rangs de vos cartes et votre position à la table. En évitant l'erreur d'appeler pour voir le flop avec deux cartes, vous économiserez des jetons sur le long terme.

Sur ou sous le pot

Avant de faire un pari, vous devriez vous poser deux questions: qu'est-ce que j'essaie de réaliser et comment la taille de mon pari reflète-t-elle mon objectif? Vous pourriez avoir la noix (la meilleure main), mais si vous ne taillez pas votre pari de manière appropriée, vous courez le risque de ne pas être payé. Si vous jouez serré et agressif, vous voulez vous assurer d’obtenir la quantité optimale de valeur lorsque vous êtes bien placé.

Ne pas prêter attention

Si vous êtes assis à une table de poker depuis un bon bout de temps, il peut être tentant de vous éteindre et de tourner votre attention ailleurs. Voici un conseil: ne le faites pas. Les meilleurs joueurs surveilleront de près le jeu de leurs adversaires, à la recherche de faiblesses ou de potentiels potentiels. Cela revêt une importance considérable lorsqu'une main passe à l'abattage, ce qui vous permet de voir les cartes que vos adversaires ont en main. Cette information pourrait être la clé pour les pots futurs, alors prenez des notes mentales.

Montrer vos cartes

Gagner ou perdre, montrer ses cartes est chose courante chez les débutants qui ne comprennent pas la quantité d’informations qu’ils révèlent. En d'autres termes, montrer ses cartes revient à donner les clés de sa maison à un cambrioleur ou à donner son mot de passe à quelqu'un. Vous transmettez efficacement à l’opposition les informations dont vous n’avez pas besoin. Dans certaines situations, montrer vos cartes peut être efficace si vous choisissez de faire quelque chose de différent dans la même position ultérieurement, mais cela reste une stratégie risquée. Sauf si vous devez le faire, gardez vos cartes pour vous. Comme le dit le vieil adage: la connaissance, c'est le pouvoir.

Trop bluffant

Celui-ci est simple: si vous pensez que bluffer est risqué, ne le faites pas. Si vous avez bluffé dans quelques rues et que vous avez une mauvaise image, vous devez savoir quand laisser le pot aller. À moins que vous n'ayez une lecture fantastique (et nous voulons dire fantastique) sur votre adversaire, vous devriez vous demander si celui-ci suivrait réellement chaque relance avec une main blanche.

Quelles erreurs voyez-vous les joueurs de poker faire? Comment avez-vous appris à colmater des fuites dans votre jeu? Laissez nous savoir!

Article sélectionné par sa qualité et traduit pour en faire profiter la communauté francophone – Nous ne sommes pas à l’origine de cet article qui est disponible sous sa forme originale iciSource ici

Les meilleurs Bonus de Paris du Moment