Équipe Tunnah Equestrian: Tour d'horizon de l'hiver

Équipe Tunnah Equestrian: Tour d'horizon de l'hiver

Les meilleurs Bonus de Paris du Moment










WOW! Cela fait plus de SEPT mois que j'ai publié un article sur mon blog pour la dernière fois! 😳

J'espère que vous êtes resté à jour avec nous depuis Facebook ou alors Instagram, mais sinon, ou si vous voulez simplement entendre un aperçu de ce que nous avons fait pendant cette période, asseyez-vous et profitez du rattrapage!

Malheureusement, nous n'avons participé à aucune compétition, même si le Vendredi Saint, nous nous sommes dirigés vers une compétition de dressage locale pour la première fois depuis septembre! Je posterai à ce sujet plus tard …

Le mois d'octobre nous a offert de nombreuses opportunités d'entraînement, tant sur le plat que sur le saut. Cathy, notre entraîneuse régulière de dressage, vient maintenant à Northumberland tous les deux samedis et peut venir dans notre cour pour enseigner. Je suis un peu tombé amoureux de nos travaux de plat en octobre et novembre – tout me semblait très rugueux, très résistant et généralement un peu nul. Mais c'est classique d'un plateau d'entraînement …

Nous avons également réussi à profiter de trois sessions de saut d'obstacles loin de chez nous en octobre – deux à la fantastique aréna Will2Win et une à Richmond où nous avons loué un cours et suivi un peu de coaching. Philippa continue d'être notre entraîneur constant et unique de saut d'obstacles. Sans son aide tout au long de nos luttes (et batailles), je ne suis pas sûr que nous sauterions encore! Elle est douée pour regarder la vie du point de vue du cheval et préparer le succès, même de nouveaux défis, les décomposer en réalisations confiantes, et pas seulement vous lancer tout le défi en une seule fois.

Octobre a également donné le temps de commencer le découpage. Je suis toujours enthousiaste à l'idée de commencer à couper, principalement pour éviter un cheval en sueur, mais à mi-chemin du travail, et j'en ai marre de ma vie avec ça !! 🤦‍♀️
Cette année était SI différente …

Tout ce que j'avais lu sur le fait de donner à votre cheval un très bon clip incluait un bain chaud complet ou des vêtements chauds AVANT de couper. Les chantiers sur lesquels je suis allé dans le passé n'avaient que de l'eau froide, et la perspective de remplir des seaux d'eau tiède avec une bouilloire d'eau bouillante ne m'inspirait pas, surtout lorsque vous tenez compte du remplissage constant pour continuer à utiliser de l'eau propre et non. laisser l'eau refroidir …

Maintenant, je suis dans une cour avec une douche de chevaux d'eau chaude, le tout soigneusement aménagé dans une aire de lavage! 👌
Cela a littéralement révolutionné ma vie en matière d'écrêtage. Non seulement la tondeuse a tellement mieux traversé son manteau – c'était plus rapide, la tondeuse n'a pas chauffé autant que d'habitude et elle n'a pas été obstruée par toute la graisse. Cela a définitivement donné à Louie le meilleur clip que j'ai jamais réussi!

Je sais que tout le monde n'a pas accès à de l'eau chaude comme ça, mais honnêtement, si vous pouvez boxer dans un endroit qui le fait, je le recommanderais à 100%! Je ne couperai plus jamais sans le bain – je me suis baigné le matin et je suis revenu en milieu d'après-midi pour couper.

Coupure et heure du bain - Blog équestre de l'équipe Tunnah

Vers la fin du mois d'octobre, le temps a vraiment commencé à changer et je me suis presque instantanément transformé en un pilote de beau temps. J'ai profité pleinement de la couverture d'une arène couverte, et n'en suis revenu qu'en mars !! 😂

En regardant en arrière en novembre, il ne semble pas que nous ayons fait beaucoup, mais nous avons continué à travailler sur nos exercices de plat et de saut à la maison. J'ai réussi à obtenir une séance avec Cathy à la mi-novembre où nous nous sommes vraiment concentrés sur le travail latéral tout en gardant Louie détendu. J'étais encore un peu dans une ornière avec notre travail à plat, donc ce n'était pas une session aussi productive qu'elle devrait l'être.

Pendant ce temps, nous avons intégré de nombreux exercices de polework …

Exercice de polework - Blog équestre de l'équipe Tunnah
Exercice de polework - Blog équestre de l'équipe Tunnah
Exercices de polework - Blog équestre de l'équipe Tunnah

Le mois de décembre est arrivé et j'ai eu 10 jours de congé au début du mois, où je n'ai absolument RIEN fait dans la vie. Une rupture complète de tout – les choses qui se produisent dans la vie peuvent mettre tellement de choses dans le vrai contexte.

J'ai décidé de faire une pause dans les médias sociaux en décembre, avec l'intention de recommencer en janvier … Vous connaissez la vieille châtaigne du «  nouvel an, nouveaux départs … ''
La réalité est que je n'ai recommencé à publier que début février.

Dans les coulisses, nous n'avons pas fait grand-chose en décembre. Louie a fait une bonne pause pendant que je l'ai fait. Et puis à nouveau pendant une semaine plus tard dans le mois, alors que Noël approchait, le travail était insensé avec les changements constants de la réglementation Covid à la frontière britannique, couplés au Brexit …

Quand je suis rentré à bord, j'ai vraiment eu l'impression que quelqu'un avait appuyé sur mon bouton de repos. Le travail à plat avec lequel j'avais passé deux mois à me battre, s'est juste mis en place. La pause avait clairement fait du bien à Louie, et le programme de remise en forme et de perte de poids que j'avais commencé à la fin du mois de novembre me donnait une meilleure position et une meilleure force en selle.

Janvier est venu (et a apporté un verrouillage national avec lui). J'ai réussi à avoir une session avec Cathy juste avant que cela ne soit annoncé, alors j'ai eu l'impression de pouvoir vraiment progresser à partir de là où nous en étions pendant quelques mois avant que nous la revoyions.

Entre le 3 janvier et le 13 mars, nous avons continué à travailler sur notre dressage plusieurs fois par semaine, en mettant beaucoup d'efforts dans notre travail de trot moyen et latéral. Pour la toute première fois, quand je repense à ce que nous sommes sortis de l'hiver, nous avons vraiment progressé dans notre entraînement.

Je attribue cela à de meilleures installations d'entraînement, bien sûr, mais aussi à alléger la pression sur tout. Savoir que ce n'est pas grave si je ne roule pas quelques nuits, ou qu'une mauvaise session ne signifie pas que je suis totalement inutile. Comprendre que l'image raffinée de notre prochain objectif n'est pas la prochaine étape – la décomposer en de nombreuses petites étapes et construire une vue d'ensemble.

Je n'ai pas eu de crise de confiance en soi depuis AGES maintenant (OK, j'en ai eu une l'autre jour pour la première fois, mais après m'être secouée, je m'en suis débarrassée BIEN plus vite que je ne l'aurais fait dans le passé) .

Cela vaut aussi pour le saut. J'ai cessé d'être trop préoccupé par le fait que tout soit parfait – cela ne le sera jamais. J'ai une bien meilleure attitude pour peaufiner nos sauts et travailler sur des exercices et des mouvements pour aider notre façon générale d'aller, au lieu de me concentrer sur le problème lui-même.

Je dirais que ce n'est vraiment qu'à la mi-février que j'ai commencé à vraiment intégrer notre saut d'obstacles dans notre travail chaque semaine. Parfois, je travaille sur des sauts – je vise une fois par semaine. D'autres fois, il peut s'agir de poteaux, ou même simplement de la qualité du galop, des transitions et de la façon de passer entre les clôtures.

Au fur et à mesure que les choses commençaient à s'ouvrir, je me suis assuré de faire un saut à Louie une fois par semaine avec un plan spécifique – combinaisons, virages, rythme – donc nous ne nous sommes pas contentés de sauter sans but.

Finalement, après ce qui a semblé une éternité, Cathy a pu revenir pour des séances d'entraînement et notre première a eu lieu le 13 mars. J'en ai profité tous les deux samedis depuis, sauf hier quand il s'est heurté à une leçon de saut.

Dressage Training - Blog équestre de l'équipe Tunnah

Notre première séance d'entraînement de saut d'obstacles n'a pu avoir lieu qu'après le 29 mars en raison de la restriction de transport de chevaux, mais le premier week-end possible, j'étais là. Le week-end dernier, j'ai eu notre première session depuis le 17 octobre !!! Je m'attendais vraiment à ce que, malgré l'impression que tout se passe bien, nous aurions besoin d'une main pour réinitialiser notre rythme, et Louie reculerait de quelques pas quand il s'agirait de revoir des clôtures aux couleurs vives …

Nous sommes revenus tous les deux si forts! Droit de sauter un parcours de clôtures.

J'avais réservé des cours consécutifs (du week-end au week-end) afin que nous puissions avoir une formation condensée après si longtemps sans. Le deuxième était hier où nous avons eu une course à sec d'échauffement puis de sauter un parcours.

C'était super!! Un peu de chaos sur le retour à la clôture rouge – ma vie a essayé de faire les choses correctement 🙈

Et nous sommes ici aujourd'hui…

J'ai passé la semaine dernière à remplir mon calendrier d'entraînements et de compétitions. En repensant à l'année dernière, j'ai perdu l'amour et le plaisir de ce grand passe-temps, me mettant trop de pression, en ressentant le temps que cela prenait. Je ne retombe pas dans cet endroit.

Entre maintenant et fin mai, j'ai de nombreux entraînements de saut d'obstacles et de dressage réservés. J'ai des compétitions de dressage planifiées localement et plus loin, avec des compétitions de saut d'obstacles également prévues, en vue d'un spectacle de 4 jours à la fin du mois de mai.

Je suis tellement excité pour tout ce qui va arriver et ça fait AGES depuis que j'ai l'impression qu'un emploi du temps chargé est amusant!

Restez à l'écoute pour savoir comment nous nous en sortirons au cours des prochaines semaines!

Article sélectionné par sa qualité et traduit pour en faire profiter la communauté francophone – Nous ne sommes pas à l’origine de cet article qui est disponible sous sa forme originale iciSource ici

Les meilleurs Bonus de Paris du Moment