40 astuces pour gagner plus d'argent au poker

40 astuces pour gagner plus d'argent au poker | algorithme poker en ligne winamax

DU 15 JUILLET AU 31 AOUT 2019 ! C'EST LE MOMENT DE TENTER VOTRE CHANCE

code promo fdj francaise des jeux

Le poker est l'un des meilleurs jeux que je connaisse. Ce qui rend le poker spécial, ce sont les couches de complexité cachées qui doivent être maîtrisées avant que vous ne sentiez que vous avez un certain niveau de contrôle sur les résultats de la partie. C’est pour cette raison que tant de joueurs, qui ont souvent de nombreuses années d’expérience, perdent encore de l’argent mois après mois, année après année.

L'expérience n'est pas suffisante pour battre ce match. Ce qui est vraiment nécessaire, c'est la maîtrise de nombreuses compétences dans de nombreuses disciplines. Une fois que vous avez réuni toutes les pièces du puzzle, vous commencez à gagner de l’argent de manière constante.

Dans cet article, je partage 40 de mes meilleurs conseils pour gagner plus d’argent grâce au poker. Ceci est un long post, j’ai ajouté un index ci-dessous afin de vous permettre de trouver plus facilement les sections qui vous intéressent le plus.

Cliquez simplement sur le conseil que vous aimeriez lire et vous y serez directement dirigé.

  1. Restez hydraté pendant les longues séances
  2. Se lever, se promener et s'étirer
  3. Concentrez-vous sur votre respiration pendant une main pour vous aider à vous détendre et à limiter votre
  4. Évitez de manger un gros repas avant la session
  5. Rappelez-vous la règle 1000x pour contrôler l'inclinaison
  6. Évitez de parler de votre bankroll et du nombre de buyins pendant la session
  7. Au cours des appels plus souvent contre quelqu'un qui est coincé gros dans le jeu
  8. Jouer le jeu de la discipline pour faire face à la mort de la carte
  9. Avant d’aller à un jeu que vous ne connaissez pas, trouvez les informations pertinentes
  10. Classez les joueurs dans vos sessions comme étant meilleurs, égaux ou pires que vous.
  11. Si vous ne vous sentez pas à l'aise dans le jeu, levez-vous et quittez
  12. Porter des vêtements confortables à un jeu
  13. Ne jouez pas si vous êtes en colère, affamé ou trop fatigué
  14. Comprenez qu'il existe une étiquette au poker et que vous devriez vous battre pour respecter les normes attendues
  15. Tilt est une faiblesse que tous les joueurs ont et que vous devriez exploiter.
  1. Limitez la fréquence à laquelle vous bluffez dans des jeux où vous avez un gros avantage.
  2. Donne du crédit pour se positionner, même contre des joueurs faibles
  3. Ajouter sur votre pile lorsque le jeu devient plus grand
  4. Tenez-vous en à un type de jeu jusqu'à ce que vous sentiez que vous l'avez maîtrisé (poney One-trick AKA)
  5. Il est de votre responsabilité de protéger vos cartes
  6. Ne tapez pas sur le bocal à poissons
  7. Les paires de poche ne floperont qu'un set une fois sur 8
  8. AK est un dessinateur
  9. AK vs QQ est le grand flip le plus courant que vous rencontrerez
  10. Envisagez plusieurs fois les marchepieds pour limiter la variance.
  11. 4bet joueurs faibles pour la valeur
  12. Ne pariez pas toujours 4 avec AA et KK, surtout contre un joueur fort
  13. Faites de votre mieux pour placer votre adversaire sur une plage
  14. Les connecteurs assortis conviennent mieux aux pots multivoies
  15. Avoir une plage de 3 paris plus équilibrée en position
  16. Considérez à quel point votre adversaire est collant et pariez en conséquence
  17. Rejoindre un site de formation en ligne
  18. Utilisez Pokerstove pour calculer vos chances par rapport à certaines fourchettes
  19. Apprenez à jouer les différents groupes de mains
  20. Comprenez que la plupart des mains vous coûteront de l'argent à long terme
  1. Définissez un montant que vous souhaitez investir dans la session et prenez juste assez pour le couvrir
  2. Investissez un montant fixe chaque mois de votre salaire dans votre bankroll
  3. Les jeux avec une variance plus élevée se traduiront par des swings plus importants dans votre bankroll
  4. Ne soyez pas trop conservateur, mais sachez aussi quand revenir en arrière
  5. Vous devriez regarder votre bankroll de poker de la même manière qu'une entreprise traite son compte bancaire

Restez hydraté pendant les longues séances

De nombreuses études ont réussi à identifier la déshydratation comme cause fondamentale de la fatigue. La fatigue est un catalyseur pour les mauvaises décisions et inclinaison. Je vous recommande de boire un litre d’eau avant de commencer une séance et de prendre l’habitude de se lever pour boire de l’eau toutes les heures environ. Cela vous aidera à retrouver vos pensées, à vous dégourdir les jambes et à rester hydraté. L'alcool ne compte pas, en réalité l'alcool déshydrate le corps.

Se lever, se promener et s'étirer

Comme je l'ai mentionné ci-dessus, vous devriez prendre l'habitude pendant vos séances de vous lever et de vous promener un peu. Pendant ces pauses de 5 minutes, vous devriez étirer le bas du dos, le haut du dos, les épaules et les ischio-jambiers. Vous pourriez avoir l’air bizarre de le faire à la table, alors si vous participez à un match à domicile, allez à la salle de bain et réalisez vos étirements. Selon ce que vous ressentez, vous devriez quitter la maison pour viser un nouvel objectif. Si vous êtes dans un casino, quittez la table de poker et sortez du casino pour prendre l'air, puis effectuez vos étirements.

Le but ultime est que vous souhaitiez vous déconnecter de l'environnement, retrouver vos pensées et permettre à votre corps de s'étirer. Assis à des tables de poker n’a rien fait de positif pour mon corps, c’est certain.

Une chose à laquelle il faut faire attention, c'est que vous pourriez vous retrouver à bout de souffle pendant ces courtes pauses, ce qui peut conduire à un jeu trop agressif à votre retour à la table. Soyez juste conscient de cela et respectez votre stratégie.

Vous devriez prendre l'habitude de prendre ces courtes pauses une fois toutes les heures ou toutes les deux heures. Cela fera des merveilles pour votre jeu.

Concentrez-vous sur votre respiration pendant une main pour vous aider à vous détendre et à limiter votre

Pendant les grosses mains, j’ai un excellent moyen de cacher mes histoires à mes adversaires. Je choisis une place à la table et je m'y dirige. En regardant la tache à la table, je pense à quelque chose de relaxant comme être sur une plage de sable fin. J'étais récemment au Mexique en vacances, alors la prochaine fois que je me trouve dans cette situation, je vais imaginer la magnifique plage qui appartenait à la résidence où je séjournais. Tout en regardant l'endroit et en pensant à la plage, je me concentre sur ma respiration. L'un des récits physiques les plus courants que les gens dégagent est une respiration très lourde. Comme je suis généralement très calme dans une main si je respire maintenant comme un coureur de 100 mètres après une course, je ne me fais pas de faveurs.

Vous voulez vous assurer que vous vous comportez de la même manière, que vous ayez la main ou non. Si vous avez vraiment du mal avec cela, alors pliez vos mains sur la table devant vous et enterrez votre main dans vos bras. Si vous n’avez pas déjà fait cela à la table, cela déclenchera des alarmes, alors faites-le peut-être lorsque vous aurez l’aide pour la première fois. N'oubliez pas que si vous faites ce mouvement à chaque fois que vous êtes dans une main, cela irritera les joueurs, ce qui pourrait réduire vos chances d'être invité au prochain match. En général, je n’aime pas trop penser à ce genre de chose, mais c’est un facteur que vous souhaitez prendre en compte.

Évitez de manger un gros repas avant la session

Vous voulez éviter de manger un gros repas avant une session de poker pour les mêmes raisons que vous devriez éviter un gros repas avant une date, un match de sport auquel vous participez ou toute activité pour laquelle vous voulez être vif et concentré. Vous devriez essayer de manger quelque chose de maigre et de nature avant votre séance afin que votre glycémie soit stable pendant la séance et que vous ayez l’énergie. Manger des plats épicés n’est pas une bonne idée pour des raisons évidentes.

Rappelez-vous la règle 1000x pour contrôler l'inclinaison

La règle des 1000x est mon tour de passe-passe mental préféré. J'ai écrit un article sur mes méthodes préférées de lutte contre l'inclinaison que je vous recommande de consulter. Tilt est un ennemi n ° 1 des joueurs de poker.

En bref, l’astuce consiste à imaginer le même endroit où vous venez de perdre 1 000 fois la tête de votre adversaire et à imaginer tout l’argent que vous gagneriez à cet endroit. Cela aide généralement à rappeler au joueur que vous jouez au poker sur le long terme et qu'en fin de compte, tout ce que vous pouvez faire est de prendre les bonnes décisions.

Évitez de parler de votre bankroll et du nombre de buyins pendant la session

Les joueurs de poker astucieux comprendront le fait que vous n’êtes venu au jeu qu’avec une seule balle dans votre arme à feu et vous mettent au couteau plus souvent que vous le souhaitez. Évitez de parler du montant que vous avez gagné ou perdu récemment et ne divulguez jamais le montant que vous souhaitez investir dans la session. Une fois ces informations diffusées, elles peuvent être utilisées à votre désavantage. Vous voulez donner l'impression que vous êtes dans le jeu pour vous amuser et que vous voulez jouer. Vous ne voulez pas donner l’impression que vous traitez le jeu comme une entreprise (même si vous devriez le faire). La plupart des amateurs ne calculent pas le nombre de buyins qu'ils souhaitent investir dans une session, ils viennent avec de l'argent à dépenser. Vous voulez vous fondre dans la mesure du possible.

Au cours des appels plus souvent contre quelqu'un qui est coincé gros dans le jeu

Je l’ai vu maintes et maintes fois. Le grand perdant de la première heure ou des deux heures de la séance l’emballera et partira ou se battra bec et ongles pour récupérer son investissement. Ces mauvais joueurs vont tenter leur chance et comptent sur celle-ci pour remporter 2 à 3 gros pots. Contre ces joueurs, vous devriez a) les piéger plus souvent parce qu'ils vont essayer de faire gonfler les pots, et 2) les appeler plus légèrement.

Ne commettez pas l’erreur de poursuivre cette approche s’ils parviennent à récupérer une partie de leurs pertes. Ces joueurs vont également comprendre que les gens les appellent plus légers et une fois qu’ils ont une pile devant eux, ils tenteront d’attraper quelqu'un. Évidemment, vous devez prendre chaque situation comme elle se présente, mais ne tombez pas dans le piège de penser que les joueurs perdants ne peuvent pas s’adapter en fonction de la taille de leurs piles. Si vous n’êtes pas sûr et pensez que c’est un jeu très varié qui n’est pas nécessaire à ce stade de la séance, alors pliez la main et attendez que ce joueur faible vous donne son argent dans un endroit beaucoup plus favorable.

Jouer le jeu de la discipline pour faire face à la mort de la carte

De temps en temps, vous frapperez un endroit où vous ne pourrez ni attraper une main, ni un flop pour vous sauver la vie. C'est l'une des choses les plus difficiles à gérer en tant que joueur de poker, en particulier dans le poker live. Je me souviens d'une période au cours de laquelle j'ai assisté à 3 séances de 8 heures sans flopper un set, ni faire une suite ou une couleur. C'était difficile à prendre, mais j'ai développé un petit truc il y a longtemps qui m'aide à gérer cette situation.

La première partie de l'astuce consiste à réaliser la réalité de la situation. Étant donné que la distribution des mains est aléatoire mais qu'elle se normalise sur un échantillon suffisamment grand, lorsque vous êtes sans carte, cela signifie simplement que vous passez par l'extrémité négative de la distribution. Nous nous souvenons rapidement de ne pas avoir traité les as ou les rois pendant 3 sessions, mais nous avons vite oublié les sessions lorsque nous recevons les as et les rois 5 fois en une seule session. Cela finit par se révéler.

Puisque vous avez maintenant accepté cette réalité, cela signifie simplement que vous devez la traverser. Cela revient à devoir faire la queue et à passer la sécurité avant de partir en vacances. Personne n'aime ça, mais il faut juste passer à travers.

Pour vous aider à passer à travers, vous pouvez jouer au jeu de la discipline. Le fonctionnement du jeu est le suivant. commencez par choisir une plage de mains spécifique. Ce devrait être une gamme étroite, quelque chose comme A10 adapté + et paires de poche. Vous devriez définir une minuterie, disons deux heures. Pendant les deux heures qui suivent, vous devez absolument tout replier, à l'exception de la plage que vous avez choisie. Dans les endroits où il est évident que vous devez suivre comme dans un pot à plusieurs entrées lorsque vous êtes connecté avec un correspondant, effectuez l'appel, mais vous devez tout replier sauf votre portée.

La raison pour laquelle ce jeu fonctionne si bien, c’est que lorsque la plupart des joueurs perdent la carte, ils commencent à basculer et à ouvrir leur plage d’appel. Cela se traduit par des saignements de jetons et des erreurs composées qui finissent par coûter une tonne d'argent au joueur. C’est l’une de mes plus grandes faiblesses et je ne suis pas encore très douée pour la combattre, mais mon petit jeu me aide.

En étant conscient de la situation et en en faisant un jeu à jouer vraiment serré, vous combattrez l’envie de suivre et de vider votre pile. La réalité est qu’il n’est généralement pas nécessaire de gagner plus de 3 à 5 mains de pots de taille décente au cours d’une session pour générer un joli bénéfice.

Avant d’aller à un jeu que vous ne connaissez pas, trouvez les informations pertinentes

Personnellement, j'aime bien savoir tout ce que je peux sur un jeu avant d'y aller. Cela implique généralement de comprendre la taille du jeu, de commencer les piles, s’il ya un râteau et de savoir qui sont les joueurs. Il y a quelques joueurs avec qui je ne vais plus m'asseoir à cause d'une mauvaise étiquette. Les matchs à domicile avec rake sont généralement un non-non pour moi, et les jeux qui jouent trop gros, je les saute aussi.

Classez les joueurs dans vos sessions comme étant meilleurs, égaux ou pires que vous.

Si vous avez la chance de connaître la composition du jeu avant de vous lancer, vous pouvez alors faire de votre mieux pour classer les joueurs dans le jeu en fonction de leur qualité comparée à vous. Si vous êtes dans un jeu avec des joueurs qui sont nouveaux pour vous, alors dans la première heure (vous avez parfois besoin de plus d'une heure), vous devriez avoir une bonne idée générale si ces gars savent ce qu'ils font.

L'idée est de savoir aussi rapidement que possible s'il s'agit d'un jeu qui vous rapportera de l'argent, ou vous coûtera de l'argent. Si le seuil d’équilibre est atteint, cela vous coûtera probablement de l’argent, en particulier si vous êtes dans un casino et pouvez changer de table, ou si vous avez un autre jeu à domicile auquel vous pouvez accéder (coût d’opportunité).

Si vous ne vous sentez pas à l'aise dans le jeu, levez-vous et quittez

Vous souvenez-vous de la vidéo de Full Tilt Poker avec Gus Hansen qui disait à la fin qu'il y avait toujours une autre main? Eh bien, il avait raison, il y aura toujours un autre jeu, mais vous n’avez pas toujours votre bankroll. Si vous prenez l'habitude de rester dans des jeux où vous ne vous sentez pas à l'aise, vous ne jouerez pas votre jeu A et cela signifiera moins de profit (rappelez-vous le coût d'opportunité), ou pire, vous ne gagnerez plus. à un joueur perdant dans le match. Une mauvaise session peut vous coûter 6 mois de travail, alors ce n’est pas la peine de rester dans un jeu où vous ne vous sentez pas à l’aise et où vous pouvez jouer de votre mieux.

Si vous vous sentez mal à l'aise pendant la plupart de vos séances, prenez le temps d'analyser la situation. Peut-être que votre cercle de poker est rempli de personnes louches, en qui vous n’avez pas confiance, ou que vous n’avez tout simplement pas la confiance nécessaire pour jouer à ces jeux et que vous devriez rechercher d’autres jeux.

En bout de ligne, si vous ne vous sentez pas à l’aise dans le jeu, levez-vous et sortez.

Porter des vêtements confortables à un jeu

Il y a beaucoup de petites choses que vous pouvez faire pour maximiser vos chances de pouvoir jouer à votre jeu de poker. L'un d'eux va au jeu à la maison ou au casino avec des vêtements confortables. Mes sessions de poker live ne durent jamais moins de 4 heures, donc je veux toujours être à l'aise car je sais que je resterai assis pendant de longues périodes et que je devrais m'inquiéter du jeu et non de ma ceinture, de chaussures inconfortables ou de tout ce qui a trait au les vêtements que je porte.

Apportez un manteau ou une veste à capuche pour rester au chaud en cas de changement de temps et de jeu à l'extérieur ou si la session a lieu au casino.

Ne jouez pas si vous êtes en colère, affamé ou trop fatigué

C’était un bon conseil que j’avais appris il ya de nombreuses années avec un professionnel en ligne qui réalisait des vidéos de formation (j’ai oublié son nom). Il a souligné que ces trois choses (être affamé, fatigué ou en colère) rend beaucoup plus facile le début du basculement. J’ai trouvé qu’il avait 100% raison ici et c’est quelque chose que tous les joueurs devraient connaître. Être un bon joueur de poker revient à beaucoup de choses. L'une de ces choses est la conscience de soi. Vous devez pouvoir vous arrêter et identifier votre état émotionnel à tout moment et vous rendre compte que si vous venez juste de vous disputer avec votre petite amie, votre mère ou votre chien, vous ne serez pas dans l'état d'esprit optimal pour prendre des décisions difficiles dans une situation difficile. jeu de poker.

Être fatigué ou avoir faim signifie que votre esprit n'est pas sur le jeu, mais plutôt sur vos besoins les plus élémentaires en tant qu'être humain. Buvez beaucoup d’eau et assurez-vous d’avoir de la nourriture avant une séance. Si cela n’est pas possible, préparez-vous un sandwich ou commandez quelque chose comme pendant la session.

Dans certains matchs à domicile, l'hôte organisera des collations telles que des chips, des chocolats et des biscuits. Manger ce genre de nourriture fera grimper votre glycémie, ce qui entraînera un accident peu de temps après, ce qui signifiera que vous aurez besoin d'un autre en-cas sucré ou d'un autre stimulant pour vous ramener à votre état initial 30 minutes plus tôt. Ce n'est pas un cycle sain en général et devrait être évité.

Il y a eu des moments où je passais de grands matchs parce que je réalisais que j'étais trop émue et / ou trop fatiguée pour pouvoir rivaliser au niveau dont j'avais besoin. Rappelez-vous, il y a toujours un autre jeu.

Comprenez qu'il existe une étiquette au poker et que vous devriez vous battre pour respecter les normes attendues

Le poker, comme tous les jeux de compétition, a ses règles et l'étiquette de base. Si vous êtes très novice dans le jeu, vous ne connaîtrez pas toutes les petites règles de l’étiquette. Emmenez donc un ami plus expérimenté boire une bière et demandez-lui de vous la couvrir. Une fois que vous connaissez l'étiquette, vous devez faire de votre mieux pour respecter ces règles, peu importe à quel point vous êtes incliné. En fin de journée, si les joueurs ne respectent pas les normes comportementales attendues, le jeu devient insupportable et implose. La plupart des joueurs sont au jeu pour s'amuser et s'ils sont constamment lents, irrités sans raison et mal traités par les autres joueurs, ils cesseront de jouer. C'est mauvais pour tout le monde, alors vous devriez encourager un bon comportement à la table.

Ne soyez pas le connard qui énerve les gens sans raison et qui cause des torts inutiles à l’atmosphère du match.

Tilt est une faiblesse que tous les joueurs ont et que vous devriez exploiter.

Tilt est un aspect très fascinant du poker. Je vois l'inclinaison de deux manières fondamentalement différentes. La première est une faiblesse en moi que je dois combattre, tout comme une mauvaise habitude qui me nuit. Je cherche toujours des moyens de combattre l'inclinaison. Tilt est comme ce trou noir que tous les joueurs ont, qui apparaît de temps en temps et qui aspire les profits. Plus je pourrai lutter contre ce trou noir, plus je gagnerai d'argent. Par conséquent, être doué pour lutter contre l'inclinaison équivaut à un avantage concurrentiel dont une entreprise dispose sur le marché.

La deuxième façon dont je considère l'inclinaison est son impact sur les autres joueurs en temps réel. Ce que je veux dire par là, c'est comment puis-je tirer parti du fait que l'un de mes adversaires dans un jeu est actuellement en tilt. Si je me trouve dans une main qui tient très fort contre quelqu'un qui est incliné, je suis plus susceptible de parier ou même de bousculer car je sais que mon adversaire est émotif à ce moment-là et qu'il peut être très difficile de coucher sa main. . "Comment puis-je être aussi malchanceux?" Le traversera et comme il ne tient pas compte de toutes les variables de la main, mais plutôt de ses émotions, je suis plus susceptible d'avoir le maximum si je joue ma main très vite . Cela dépend évidemment du joueur et de la situation, mais je pense que l’idée vous convient.

Ci-dessous, une vidéo que j'ai produite et qui aborde l'aspect de la surenchère par rapport à un joueur très faible pour gagner le maximum d'une main.

Limitez la fréquence à laquelle vous bluffez dans des jeux où vous avez un gros avantage.

Si vous êtes assez chanceux pour vous retrouver dans un jeu où vous avez clairement un avantage énorme sur la table, limitez le nombre de fois que vous essayez des jeux et bluffs fantaisistes. Les joueurs faibles n’aiment généralement pas se coucher. Le bluff est donc une stratégie rentable qui peut vous coûter très cher.

Je ne dis pas que vous ne devriez pas essayer de bluffer occasionnellement contre le bon adversaire, mais dans les jeux où les joueurs sont lâches et à la recherche d'action, vous devriez adopter un style plus standard TAG (agressif serré) et chercher à punir les faibles. les joueurs qui sont trop collants pour leur propre bien.

Un gros bluff qui ne va pas à votre façon vous rendra assis avec un stack beaucoup plus petit ce qui signifie que la prochaine fois que vous flopperez la top paire et qu'un des joueurs ne vous croira pas, vous finirez par en faire moins que vous ne le feriez de si vous attendiez l'endroit.

J’ai commis cette erreur moi-même et croyez-moi, c’est très coûteux. Même un bluff bien pensé et mis en œuvre contre le mauvais joueur devrait être considéré comme une erreur. Ne vous persuadez pas que vous avez fait la bonne chose mais que vous n’avez pas eu de chance. Un facteur important dans la décision de bluffer doit être de savoir qui vous bluffez.

Donne du crédit pour se positionner, même contre des joueurs faibles

La position est toujours roi au poker et même si vous rencontrez beaucoup de joueurs faibles dans un jeu, vous devez quand même respecter votre position. Contre les joueurs les plus faibles, vous devriez appeler plus hors de position que contre des adversaires plus forts, mais sachez que vous aurez moins de coups à votre disposition en raison de votre position.

Un conseil lorsque vous êtes hors de position contre des adversaires plus faibles est de vous y attaquer plus souvent. La raison en est que les joueurs les plus faibles traitent toujours une relance de chèques comme étant très forte, mais appellent souvent une avance au flop parce qu’ils n’aiment tout simplement pas plier. Vous devez toutefois rechercher la valeur, limitez le nombre de fois où vous le faites comme un bluff.

Vous devez également augmenter votre taille de 3 paris contre des joueurs plus faibles lorsque vous êtes hors de position. D'après mon expérience, les joueurs les plus faibles jouent leurs mains et ne pensent pas trop à la taille d'une relance. Vous devriez donc en profiter et construire un pré-flop lors de la mise pour 3.

Ajouter sur votre pile lorsque le jeu devient plus grand

Une des erreurs les plus courantes que je vois dans les jeux d'argent en direct dans lesquels je joue est que les joueurs disent apporter 500 $ à un jeu, commencer avec 50 $ et continuer à acheter pour 50 $ voire 4 heures dans la session lorsque tout le monde, sauf eux, a 2 000 $ devant d'eux.

La bonne stratégie consiste à ajouter à votre pile de manière à ce que votre taille soit au moins supérieure à la taille moyenne de la pile. La principale raison pour laquelle vous voulez avoir assez de jetons devant vous est pour pouvoir gagner un très gros pot si les bonnes circonstances se présentent.

Disons que vous avez 200 dollars devant vous et que tout le monde à la table a 2 000 dollars et que vous recevez des as contre des rois. Le maximum que vous gagnerez dans cette main est de 200 $ (en supposant que vous vous retrouviez tête haute).

Maintenant, disons que vous êtes assis avec 2 000 $ au même endroit. Eh bien, il y a de fortes chances pour que vous doubliez jusqu'à une pile de 4 000 $. Vous voulez vous donner cette opportunité en vous assurant que vous en avez toujours assez devant vous.

Il y a quelques exceptions à cette règle:

  • Si le jeu se joue beaucoup plus gros que d’habitude, vous ne voulez pas en ajouter plus que ce que vous ne pouvez pas faire.
  • Vous devez être à l'aise pour jouer avec un gros stack. Une des seules façons de le faire est d’ajouter à votre tapis, d’apprendre à jouer à la petite balle et à contrôler la taille du pot. Si vous vous sentez dépassé par la taille du jeu, n’ajoutez rien et jouez un style plus serré pour compenser.

Tenez-vous en à un type de jeu jusqu'à ce que vous sentiez que vous l'avez maîtrisé (poney à un tour AKA)

Il existe de nombreuses variantes du poker avec leurs propres règles, stratégies et popularité. Mon conseil est de rester avec un type de jeu jusqu'à ce que vous le maîtrisiez au niveau où vous êtes extrêmement confiant avec vos capacités et avez joué au moins deux ans en tant que professionnel. À ce stade, vous êtes dans une position où vous pouvez commencer à envisager de battre une nouvelle variante du poker comme le Razz, l'Omaha ou le Stud. Étant donné que chaque variante de poker prend beaucoup de temps à maîtriser, il n’ya aucune raison d’essayer de trop vous disperser et d’essayer de travailler sur deux jeux ou plus à la fois.

Soyez un poney one-trick.

Il est de votre responsabilité de protéger vos cartes

En fin de journée, si le croupier plie votre main par erreur, c'est de votre faute. C’est la responsabilité du joueur de protéger sa main, aussi n’explosez pas le croupier s’il commet une erreur et plie la main tant que vous êtes encore dans la main. Investissez 1 $ dans un protège-cartes ou gardez vos cartes le plus près possible de vous (plus les cartes sont éloignées du donneur et des autres joueurs, moins il est probable que des erreurs se produisent).

Vous ne voulez pas d'une situation où vous flop top set et ensuite avoir la main pliée. Une telle erreur peut vous coûter des centaines de dollars, alors protégez vos cartes.

Ne tapez pas sur le bocal à poissons

Évitez d’éduquer les mauvais joueurs pendant les sessions sur la manière dont ils devraient avoir certaines mains. Une des choses les plus frustrantes au poker est quand un mauvais joueur effectue un call horrible et attrape ce 4 dehors sur la rivière pour vous nettoyer pour 200 big blinds. La réponse naturelle est de réprimander le joueur et de l’aider à comprendre pourquoi il a si mal joué cette main. Mais voici la chose. Vous voulez qu'il commette la même erreur la prochaine fois pour que le calcul se corrige et que vous gagniez un gros pot. En éduquant le joueur sur son erreur, il aura moins de chances qu'il commette cette erreur la prochaine fois. Certains joueurs détestent également la négativité et peuvent donc simplement se coucher pour éviter votre explosion si ils gagnent la main.

Taper sur le bocal à poissons est l’une des pires choses que vous puissiez faire pour votre bénéfice net en tant que joueur de poker. C'est également très irritant pour les autres joueurs du jeu qui savent ce qu'ils font car vous leur coûtez indirectement de l'argent également.

Les paires de poche ne floperont qu'un set une fois sur 8

La plupart des joueurs de poker amateurs jouent sur des paires de poche. Certaines paires de poches (10s +) ont une valeur inhérente, ce qui signifie qu'elles ont beaucoup de valeur sans avoir besoin de l'aide du flop. Ces mains doivent être agressives car le flop n’est souvent pas pertinent pour la main.

Les paires plus petites que 10 sont beaucoup plus problématiques car le flop aura un effet direct sur la façon dont vous devriez jouer la main. Les chances qu'une carte au-dessus de frapper sur le flop lorsque vous avez 9 ou moins est extrêmement élevée, donc vous comptez vraiment sur le flop d'un set. Le défi est que cela ne se produira qu'une fois sur 7,5, soit environ 13% du temps. Cela signifie que 87% du temps, vous aurez besoin de naviguer dans un flop qui contiendra une over card la plus grande partie du temps. Plus souvent qu'autrement, vous serez obligé de jeter votre paire ou d'essayer un bluff avec presque pas d'équité (ce n'est pas une bonne idée en général).

Vous devriez rompre l'habitude de toujours appeler avec des petites paires de poche afin d'essayer de doper cet ensemble. Vous voulez limiter les saignements pour avoir des jetons lorsque vous êtes traité avec le monstre et que le poisson fumant à votre gauche décide de jouer plus que son AJ.

AK est une main qui tire, ne joue pas bien à plusieurs, et est une bonne main qui pousse

AK fait partie de ces mains qui font battre votre cœur lorsque vous le regardez et le voyez. C'est également l'une des mains de poker les plus fortes et, à long terme, vous rapportera beaucoup d'argent, surtout si vous savez jouer.

Le problème avec AK, c’est qu’il s’agit d’une main qui tire, c’est-à-dire que vous comptez sur lui pour toucher une paire ou mieux au bord de la rivière afin de réaliser sa valeur intrinsèque. Vous êtes censé flopper une paire environ 30% du temps afin que vous puissiez faire de longues étirements lorsque votre AK est en train de casser le flop et que vous êtes obligé de muck cette main premium.

AK est préférable de jouer hyper agressivement ou pour piéger un seul adversaire. AK joue purement contre 3 adversaires ou plus et si vous le jouez avant le flop, vous pouvez également vous retrouver dans une situation difficile. Les joueurs qui cherchent à réduire leur variance trouveront que AK est une main très difficile à jouer car certains adversaires sont contents de pouvoir placer leurs piles avec des paires de poches moyennes, ce qui leur donnera un léger avantage contre AK quand ils sont tous au pré-flop. AK doit toujours être utilisé comme main de mise 3 et 4, car ces mêmes adversaires recevront également leur argent avec A10, AJ et AQ à l'occasion.

Pour plus d’informations sur la manière de jouer à AK, regardez les vidéos ci-dessous.

AK vs QQ est le grand flip le plus courant que vous rencontrerez

Tout faire avec AK contre QQ ou QQ contre AK est le flip pré-flop le plus courant que vous rencontrerez à la fois en cash game et en tournoi de poker. Cet endroit tombe très bien dans la zone grise de "oh well" et vous ne devriez pas trop penser à ces spots, surtout dans les parties de cash game. Dans les tournois, c'est plus compliqué à cause de l'ICM et de la table, de la structure et de la dynamique des joueurs, mais dans les jeux d'argent, en particulier si vous avez un stack court ou moyen, vous devriez obtenir votre argent et vivre avec les résultats.

Une chose à garder à l'esprit est que si vous tenez QQ et que vous faites face à une relance de 4 paris contre un autre joueur solide, alors vous devriez considérer leur relance avec soin. Si vous n'avez aucune raison de penser que le joueur se trouve en dehors de la ligne, placez-le sur une plage de 4 paris typique, qui correspond à peu près à AQ +, JJ +. Contre cette gamme, vous êtes écrasé contre KK et AA, vous basculez contre AK et un grand favori contre AQ (peu probable puisque vous avez 2 des 4 reines) et JJ. Si vous utilisez les chiffres qui vous intéressent ici, ce qui signifie que si vous jouez avec la main pendant un grand nombre de blinds, vous maximisez votre variance et cela risque de ne pas être judicieux.

Il peut être difficile d’établir des reines et c’est quelque chose que vous devriez faire rarement, mais il y a des endroits où vous devriez laisser passer les dames et garder votre tapis pour une situation plus favorable.

Envisagez plusieurs fois les marchepieds pour limiter la variance.

Une pratique courante dans de nombreux jeux à domicile, et même dans les casinos, consiste à gérer des tableaux entiers ou des parties du tableau, plus d'une fois. Cette pratique est devenue populaire après que des millions de joueurs de poker l'aient vu jouer dans la célèbre série High Stakes Poker à la télévision il y a de nombreuses années.

Il y a eu des fois où j'étais très opposé à la course plus d'une fois parce que je joue habituellement dans des jeux très lâches où les joueurs chassent les tirages à tout prix. Je voulais punir ces joueurs au lieu de leur donner 6 cartes pour frapper leurs couleurs, mais aujourd’hui, j’ai plus de chance de le lancer plus d’une fois car je veux réduire ma variance.

L'idée est que si vous êtes dans un gros pot et dites que votre adversaire a 20% pour gagner la main. Si vous le lancez une fois, alors il peut améliorer et gagner le pot entier. Si vous le lancez 3 fois, votre adversaire a 20% de chances de remporter un tiers du pot 3 fois. Ses chances de gagner les trois points sont équivalentes à ce que vous demandiez à un ami de choisir un nombre aléatoire compris entre 1 et 5 et que vous deviniez correctement ce nombre trois fois de suite.

Un gros avantage de le lancer une fois est que si votre adversaire sait que vous ne le lancez qu’une fois, il doit tout risquer pour chasser ce tirage et vous obtenez une meilleure image de la table à cause de cela. Une fois que vous avez une bankroll qui peut gérer les fluctuations de votre jeu, je vous recommande de passer à l’exécuter une fois. Gardez à l'esprit que si vous êtes le seul dans le jeu à l'exécuter une fois, vous risquez de devenir un exclu. Si vous pensez que cela est probable, faites ce que votre adversaire voudrait. À la fin de la journée, le faire plus d’une fois n’aura pas d’impact majeur sur les résultats tant que vous êtes suffisamment financé pour le jeu auquel vous jouez.

4bet joueurs faibles pour la valeur

Les joueurs de poker faibles n'aiment généralement pas se coucher. J’ai appris à la dure plus d’une fois que bluffer les joueurs collants est une mauvaise stratégie. Ces joueurs ne savent pas comment s’adapter, alors quand vous l’avez, vous pouvez simplement miser et vous ferez de l’argent. C'est aussi simple que parfois.

Lorsqu'un joueur faible mise 3 (ce que les joueurs les plus faibles font rarement), et que vous avez une main forte (JJ +), vous devriez miser sur la valeur dans la grande majorité du temps. La principale raison à cela est qu’ils auront du mal à se débarrasser de leur AJ et que vous pourrez construire un pré-flop à gros pot avec une énorme équité, ce qui est l’une des choses les plus rentables que vous puissiez faire au poker. En construisant un grand pot, vous augmentez vos chances d’obtenir le reste de votre pile près de la rivière, ce qui signifie que vous maximisez la situation. Évitez d’essayer d’être trop intelligent, surtout après le flop. You want to bet and put pressure on your opponent so you can make similar moves versus thinking players in the game.

If you rarely 4 bet then you essentially eliminate this move from your arsenal except when betting for value. In a game made up mostly of fish this is fine but generally you want to balance your 4 betting range a bit so that you can get away with the 4 bet bluff every now and then.

Don’t always 4 bet with AA and KK, especially versus a strong player

AA is by far my favorite hand because against one opponent there are so many ways you can play it. Since it is the strongest hand you rarely need to worry about losing when in a 3 bet single-way pot.

There is also a really cool statistical situation which comes up with AA which is unique to the hand. The situation I’m talking about is when there is a low or medium pair on the flop like in an example of Q 3 3 rainbow. If you are holding AA in that spot you are almost always dodging 2 outers or less. Say your opponent in this spot has KQ, 1010, JJ or AK. In all of these situations the player needs to either hit a 2 outer or running three of a kind to scoop the pot. This means that you statistically a huge favorite to win the pot and you can afford to give a free card in the hope that your opponent bluffs the pot or improves to a single pair.

For more on why you shouldn’t always 4 bet with AA and KK check out this detailed article on how to maximize your winnings with AA and KK in a 3 bet pot.

Try your best to put your opponents on ranges

As you improve as a poker player you will get better at putting your opponents on a specific range of hands. This can be a challenge against weaker opponents who are playing 60%+ of their hands but it is still a good practice to try and put your opponents on a specific range of hands.

A good tip for doing this is to calculate the different actions your opponents are making post flop to start eliminating hands from their range. Since you “know” what they don’t hold you can start calculating what they do actually hold.

Let’s look at an example:

Let’s say you hold pocket 9s and face a raise by a decent, tight player on the button. You decide to just call since your hand has a lot of value and your opponent typically raises with a strong range. The flop comes 2 5 Q and you check.

Your opponent puts out a c-bet which you expect him to do with 100% of his range. At this point we put our opponent on all pocket pairs, KQ, KJ, QJ, 10J suited, A10+ and perhaps some suited As and suited connectors. Since this flop only hits a small portion of that range (KQ, AQ, QJ, 22, 55) we can’t just fold. We call looking to get to showdown.

The turn is another 5 and we check and our opponent checks. At this point we are feeling much better about the situation and can comfortably eliminate AA, KK, KQ, QJ and AQ from our opponents range. It is also unlikely he has 22, 55 or QQ but might try to trap us on the river with his made hand. It is now much more likely that our opponent has a hand like 77,88, 1010, JJ, AJ, A10, 109 or a weak A hand. The river pairs the Q and its on us.

In this spot I like to make a smallish raise to try and get some value from a frustrated AK, AJ, 77, or 88s. Yes, sometimes your opponent will call with his JJ or 1010 but other times he will fold these hands expecting you to have a Q here a lot of the time (even though this is a small part of your range in this spot).

Did you notice that throughout the hand we were able to eliminate certain hands from our opponents range. If instead of checking on the turn our opponent bet again into us then we can now eliminate his hand even further by putting him on a value range (unless he is the kind of player that likes to double barrel).

Against players which play almost any two cards it gets tougher to put them on a range. If such a player is also a calling station then it becomes almost impossible because they will call with any pair, straight, flush or gut shot draw. Against players like this you should focus on their betting patterns and bet big to punish them for chasing their draws.

Typically against such players you should also bet top pair, weak two pairs and big draws very aggressively since they will be drawing with very little equity and you can compound their pre-flop looseness to maximize your profits.

Suited connectors are better in multi-way pots

Suited connectors are some of the funnest hands to play in poker but many players over play them and cost themselves a small fortune. Suited connectors are great hands in a multi-way, small pot because of their drawing power. In raised pots they become very weak since you won’t be flopping strong enough often enough to justify the pre-flop call.

Another important fact to know about suited connectors is the higher they are the stronger they become. This might seem obvious but most players from my experience put just as much weight into playing 3 4 of hearts as they do with 9 10 of spades.

Another issue with suited connectors is the likelihood of them giving you a strong hand which is deceivingly weak, especially in multi-way pots. The chances of you getting flush over flush and losing with a hand like 3 4 of hearts is much more likely than with a hand like J 10 of hearts. Since most players struggle to fold flushes and lower-end straights, these hands can end up costing weak players a lot of money.

If you struggle to win with suited connectors then do the following:

  • Cut out the bottom range of suited connectors (2 3, 3 4, 5 6). Just fold these every time or only play them when in a limped pot on the button or cutoff.
  • When you find yourself in a multi-way pot with a bad draw and a lot of action, simply fold and wait for a better spot.

To learn more about how to play suited connectors optimally, check out the great video below.

Have a more balanced 3 betting range in position

If you are an aggressive player that likes to 3 bet then consider increasing your 3 betting range while in position. Many aggressive players don’t consider position enough before making a light 3 bet. Experiment with folding more frequently out of position and 3 betting more in position with hands which play well post flop like quality suited connectors and ace rag hands. I’m confident you will see an immediate improvement to your results by making this adjustment.

One of the big advantages of 3 betting lighter while in position is it helps you balance your 3 betting range (if you only 3 bet with your premium hands then you are making it easy for your opponents to play against you in 3 bet pots). By trying to balance your 3 betting range in position you are more likely to win hands without showdown which will make it tougher for your opponents to learn that you are 3 betting them light while in position.

The one disadvantage of this strategy is that some players may pick up that you are not 3 betting light out of position but realistically it is rare for a player to be 3 betting light out of position so this is not a major disadvantage. You may want to pick one player at the table who folds to 3 bets very frequently and 3 bet them lighter while out of position to help balance your 3 betting while out of position range.

Consider how sticky your opponent is and bet accordingly

One of the best ways to start making more money from your made hands is to consider the elasticity of your opponents calling. This is a fancy way of saying that you should consider the likelihood that your opponent will call a large raise versus the raise you were going to make.

Some opponents play their hands straight up and don’t take into account pot odds, betting sizes and other important economic factors when playing poker. I’ve seen players that will happily commit 300 big blinds or more with an open ended straight draw, medium flush draw or bottom two pair no matter the action in the hand or the opponents that are with them in the hand.

Once you have identified that your opponent is just as likely to call a huge bet compared to the more standard 60-80% of pot then you should over bet. There are also spots where your opponent has nothing or a big hand. If you think you have him and he is a weak player then why not go for the maximum? The one time out of the 5 that your opponent will call it off versus the 3 out of the 5 times they will call the $30 value bet will result in you making more money, do wonders for your image (you can use this same move as a bluff if it makes sense as a move), and allow you to mix up your play which is both enjoyable and a stronger strategy.

Join an online training site

The single most impactful thing I did to go from a losing to a winning poker player was joining an online training site. The site I joined has since closed down but there are numerous sites out there which have great content and more importantly, show you how winning players think. It is having the right mindset which is key to going from a losing to winning player and joining a training site is one of the best ways to start changing your mindset.

I’m not affiliated with any training sites so I honestly don’t have one to recommend. If you are using a training site then write in the comments section to let me and my readers know.

Use Pokerstove to calculate your odds versus certain ranges

Pokerstove is one of my favorite poker tools and it is entirely free. Pokerstove is an equity calculator similar to the calculators I mentioned above but instead of plugging in your hand versus your opponents hands, with Pokerstove you compare the equity of ranges.

Since it’s very difficult to put your opponent on a single hand you are almost always comparing your hand to a range of hands. With Pokerstove you can calculate how your hand shapes up against a specific range of hands.

In the example in the screenshot below we see that KQ suited has around 34% equity versus a range which consists of AKs, KJs, J10s, AKo, KJo and J10o on a board of Ac 7h jc 5s.

This is extremely helpful to help you understand if you are over or underplaying a certain hand in certain spots. It will also help you better understand the strength of certain hands and this will help you play them more correctly versus certain opponents.

You can download Pokerstove here.

Pokerstove odds calculator

Learn how to play the different hand groupings

There are 169 different combinations of poker hands (when looking at suited and unsuited) but thankfully we don’t need to remember different stats on all 169 combos. What we do need to do is understand the dynamics of the different hand groupings. There is a ton of good content online which can help you learn how the different hand groupings play but my favorite are a serious of videos by James “SplitSuit” Sweeney. James produces some of the best strategy videos I’ve found on YouTube and I highly recommend that you add him to your list of top poker teachers.

To make it easy for you guys I’ve embedded Jame’s hand grouping videos below.

Understand that most hands will cost you money in the long-run

Back in 2014 I wrote a blog post which covered what I had learnt playing over 500k hands of online poker on Pokerstars. One of the most interesting findings was that even though I was a profitable player I was only profitable with 23% of my hands. That means that 77% of the hands I was dealt resulted in me losing money.

Some players noted that this calculation isn’t exactly correct because I may have lost more money with some of these hand combos if I just folded them every time. I agree with that but the principle is still the same. A winning players profits come from a minority of hands and once you accept this reality it will do wonders for your game.

Below is the image from the 500k hands post showing which combos were profitable and unprofitable.

breakdown of poker hands by strength

Set an amount you want to invest in the session and only take enough to cover it

One of the best tips for staying disciplined with your bankroll management is to determine before you leave your house to play in a poker game your maximum investment for that session. Say you are going to a soft 5/10 game and you are comfortable investing a maximum of $3,000 in that game then make sure you have no more than $3,200 in your wallet before heading out to that game (the $200 is for emergencies like if your lift bails on you and you need to get a cab home).

By only taking the maximum amount you want to invest in the game with you, you are less likely to over invest in a game when you are tilting.

It can be tough to stick to this plan if the game allows for borrowing from the house or other players in the game. In the end of the day you have to be disciplined with yourself. Remember, there is always another hand.

Invest a set amount each month from your paycheck into your bankroll

If you are like me and see poker as a business then I recommend that you set a side a percentage of your paycheck each month that you invest in your bankroll. You should do this until you have grown your bankroll to a size that allows you to pull out a percentage each month to use for your living expenses, or to improve your lifestyle.

There will be times when you are going through a break even streak. By still putting some money into your bankroll each month, you will still be growing your bankroll even without being able to add to it from your profits.

Once your bankroll is large enough that you can start taking shots at higher stakes then the investment in growing your roll over the months and years will start to pay high dividends.

See the $200 to $1,000 that you can put a side each month as an investment in your financial freedom.

Remember, if you are a losing player than it doesn’t matter how much you put a side each month, you will end up losing it all. Bankroll management is only part of the complex puzzle that is beating the game of poker.

Games with higher variance will result in bigger swings in your bankroll

If you are struggling to grow your bankroll you may be playing in games which have very high variance. High variance games can result in huge swings in your bankroll which can be very discouraging.

If the game is within your comfort level then consider your style in the game and implement a more patient strategy to help reduce the swings.

If the game plays larger than you’re use to then consider dropping the game and focusing on games which have a lower total average investment amount. If the large games are very soft then I recommend playing in them but then you need to implement a lower variance style and accept that you will see big swings in your bankroll. Not everyone has the mental fortitude to handle huge swings in their bankroll so you need to know where you sit on that spectrum and adjust your poker strategy and goals accordingly.

Don’t be too conservative but also know when to move back down

There are numerous traps which could be preventing you from growing your poker bankroll. One of those traps is taking a very conservative approach to moving up in stakes. Players which are risk averse prefer to stick to the games they know and limit shot taking.

My advice is to take a smart, calculated approach to moving up in stakes so that you are still giving yourself the chance to move up and thus allowing yourself the chance of increasing your hourly win rate, but at the same time not risking your bankroll reaching zero. I advise that once you have 30 to 40 buyins at a certain level that you invest a maximum of ten buyins to moving up in stakes. So say you usually play 2/5 games at the casino and your bankroll is $20k (40 buyins at $2/5) then you can comfortably invest $10k to take a shot at 5/10. This represents 10 buyins at 5/10 and 50% of your bankroll but since you’re a winning player at 2/5 then having a bankroll of 20 buyins is fine. If after 5 sessions of 5/10 you have lost the 10k then you move back down to 2/5. It sucks having to drop back down but you are playing for the long run and your goal should be to climb up in stakes so you are making more per hour than you are right now.

Assume you went on a heater at 5/10 and quickly grew your bankroll to 35k should you take a shot at 10/20? My advice would be to stick at 5/10 until you have enough hours invested to know where you really stand at those stakes. If you take a shot at 10/20 and it backfires, and then the math evens itself out at 5/10, you may have to drop down two levels in a short period of time which will be devastating. You should only consider moving up in stakes if you feel very comfortable at your limit, and you have the bankroll to support taking a shot at higher stakes.

You should look at your poker bankroll similar to how a business treats its bank account

The purpose of having money in a bank account as a business is to lower the risk that the business will need to be shut down if something unexpected happens. If you own a restaurant and have no money in the bank then a single incident like a fire in the kitchen or a lawsuit by a disgruntled former employee will be enough to force the business to declare bankruptcy.

In poker there is always the risk that you will go on a crazy downswing or your profitable game dries up. By having a healthy bankroll which has a cushion, you will be able to survive unexpected situations and increase your chances of playing poker for the long term.

For more tips on bankroll management and how to treat your poker game like a business check out my eBook on how to grow your bankroll from $0 to $1,000 with no risk of ruin.

I really hope you enjoyed this post and learnt a few tips for making more money from this game we love. If you enjoyed the post and want to get more like it then subscribe to me via email by entering your email in the form below.

Good luck at the tables.

Enjoyed this post? Subscribe via email and be the first to get my next post.

Enter your email address below:

Article sélectionné par sa qualité et traduit pour en faire profiter la communauté francophone – Nous ne sommes pas à l’origine de cet article qui est disponible sous sa forme originale iciSource ici

40 astuces pour gagner plus d'argent au poker | algorithme poker en ligne winamax
4.9 (98%) 32 votes